Facebook

Genèse d’une rencontre

Julia Vidit a connu Guillaume Cayet en 2012 au Théâtre du Peuple à Bussang, en Lorraine, région qui les a vu tous les deux grandir : l’un à la campagne, l’autre en ville. Alors que Julia était assistante à la mise en scène pour la création du texte Caillasses de Laurent Gaudé, il était l’un des acteurs amateur du chœur qui partage la scène avec les professionnels. Leur rencontre s’est faite sous de bons auspices : le théâtre, le peuple et l’écriture contemporaine.

Cet été là, Guillaume est reçu à l’ENSATT en section écriture quand Julia s’apprête à mettre en scène Le Faiseur de Théâtre de Thomas Bernhard au CDN Thionville-Lorraine. En 2014, il rejoint l’équipe de Java Vérité en qualité de dramaturge pour la création d’Illusions d’Ivan Viripaev. Pour approfondir ce travail, et dans le cadre de la résidence à l’ACB – scène nationale de Bar-le-Duc, la compagnie lui passe commande d’écriture pour une forme en résonance à l’œuvre du russe : il écrit Nous serons à l’heure. Créé en novembre 2014, ce petit acte tourne dans de nombreux établissements scolaires.
En 2015, le Ministère de la Culture encourage et soutient cette collaboration dans le cadre du dispositif compagnonnage auteur / compagnie: ils poussent donc plus loin le projet. Guillaume écrit La grande illusion, une création- contexte qui sera créé en mai 2016 sur le plateau de l’ACB, avec quatre groupe d’habitants. En mars 2016, ils proposent sur le territoire meusien Votre grande illusion: une journée d’atelier écriture / jeu autour de la création. En 2016, l’auteur a confié à la metteure en scène le texte « Les dernières pailles », deuxième partie du triptyque « Retourner l’effondrement »qu’elle a créé en 2017. Il est dramaturge des spectacles de la compagnie. En 2017, il écrit Le Menteur 2.0, petite forme hors-les-murs, en lien avec Le Menteur de Corneille.

 

guillaume-cayetGuillaume Cayet est né en 1990 à Nancy. Il vit actuellement à Lyon, où en parallèle de ses métiers d’auteur et de dramaturge, il débute une thèse sous la direction d’Olivier Neveux autour de la question « de la représentation du peuple dans les écritures contemporaines ». De 2012 à 2015, il fait partie du département écrivains dramaturges de l’ENSATT sous la direction d’Enzo Cormann et de Mathieu Bertholet. Dans ce cadre, il participe à différents projets : l’écriture d’une performance pour le centenaire de la Comédie de Genève, celle d’un texte pour le Festival ATC de Nancy. Il écrit aussi pour les comédiens de l’École de la Comédie de Saint-Étienne. En mai 2014, il dirige la gazette du Festival Regards Croisés.

Il travaille en tant qu’assistant-dramaturge auprès d’Hubert Colas dans la mise en scène de Gratte-Ciel de Sonia Chiambretto en 2013 et d’Éric Lehembre dans la mise en lecture de Roumanie ! Va te faire foutre de Bogdan Georgescu pour l’édition 2014 de La Mousson d’été.

La nuit hurlera de chiens si les hirondelles ne sifflent pas, texte lauréat du Prix Jamais Lu / Québec, sera mis en espace à Théâtre Ouvert en octobre 2015 par Sébastien David. Dans le même temps, Jules Audry, metteur en scène, lui commande un texte sur la chute de l’Union Soviétique, qui sera écrit en résidence à la Chartreuse – Villeneuve-lès-Avignon cet automne. Une première étape de ce travail sera présentée au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis en mars 2016.

En 2014, il publie Couarail chez Lanzmann dans le cadre d’une commande d’écriture pour le Week-End des auteurs du Théâtre du Peuple. Son texte Les Immobiles, lauréat des Journées des Auteurs de Lyon en 2014, coup de cœur France Culture, est publié en janvier 2015 aux Éditions Théâtrales, ainsi qu’un autre de ses textes Proposition de rachat. En juin 2015, son texte De l’autre côté du massif est publié aux éditions En Actes. En ce moment, il termine l’écriture de son triptyque « Retourner l’effondrement », édité aux Éditions Théâtrales.

Dans le cadre de sa compagnie Le Désordre des choses, il crée deux de ses textes avec l’actrice Aurélia Lüscher: Proposition de Rachat et Babar, le transparent Noir.

Par ailleurs, il mène différents ateliers d’écriture et intervient régulièrement à l’Université de Lyon 2 et de Valence en section dramaturgie et écriture auprès des étudiants en Master Arts de la Scène.